Herbarium Nivernense ou collection de plantes recuellies dans le département de la Nièvre,

Auteur(s) Boreau, Alexandre (Botaniste ; 1803-1875) (Auteur) (Donateur) ;Saul, Casimir (botaniste amateur) (Auteur) ;Lévêque (libraire et relieur à Nevers, rue de la Coifferie) (Relieur)
Titre(s) Herbarium Nivernense ou collection de plantes recuellies dans le département de la Nièvre, [Herbier] [Document d'archives] : Localité de récolte : Nièvre / Cet herbier a été réalisé par le botaniste Alexandre Boreau entre 1828 et 1834.
Editeur(s) [Nevers] : Alexandre Boreau, 1828-1834.
Résumé Alexandre Boreau naît à Saumur (Maine-et-Loire) le 15 mars 1803. Enfant, il se passionne pour les fleurs. Après des études au collège, il est placé chez un pharmacien d’Angers. En même temps, il suit des cours de botanique au Jardin botanique municipal : de ses herborisations, il produit son premier herbier. Il décide ensuite de partir à Paris suivre les cours de l’Ecole de pharmacie. Il occupe son temps libre en suivant des enseignements de botanique au Museum d’histoire naturelle, en herborisant avec Jussieu, en suivant les leçons de physique de Gay-Lussac. Bien intégré à la communauté des naturalistes parisiens, il côtoie Cuvier. En 1828, une nouvelle vie s’ouvre pour lui : diplômé de pharmacie, après son mariage avec Antoinette Morin, il s’installe à Nevers, où il vient d’acquérir une officine. Il consacre ses heures de liberté à sa seule passion, la botanique. Seul ou accompagné de son ami Casimir Saul, il effectue des excursions dans tout le Nivernais, sources de son Herbier du Nivernais : il publie en 1832 son premier ouvrage : Voyage aux montagnes du Morvan. Il pense à une flore du Nivernais. Il cède son officine en 1836. Il élargit alors ses recherches à la France centrale. Devenu un botaniste respecté, il est nommé en 1838 à la direction du Jardin botanique d’Angers. Avec le soutien du comte Jaubert, il donne une Flore du Centre de la France qui a trois éditions : 1840, 1849, 1859. Il rédige une cinquantaine de notices à l’attention des botanistes dont il est un représentant émérite. Il meurt le 5 juillet 1875. L’Herbier Nivernais Il faut lire l’introduction manuscrite d’Alexandre Boreau : elle nous livre la genèse de cet important document en huit gros volumes in folio : « Un voyage fait dans le département de la Nièvre en 1827 m’inspira le désir d’en étudier la végétation… Mes voyages botaniques presque tous entrepris à pied et à une époque, où les voitures publiques étaient peu communes dans ce pays, me causèrent bien des fatigues et des peines, mais aussi me procurèrent la jouissance qui s’attache à toutes les découvertes intéressantes… Jamais époque peut-être ne fut mieux choisie pour ces recherches utiles : partout les travaux agricoles tendent à modifier l’aspect de la nature champêtre… Les plantes qui fuient le contact de l’homme se réfugient alors dans les lieux écartés … C’est dans ces localités privilégiées que le botaniste diligent va les chercher… Il m’a semblé utile de déposer dans une collection publique des échantillons des plantes de ce pays et d’y consigner leurs localités… En 1834 j’écrivis à Monsieur Badouix, Préfet de la Nièvre pour les offrir au Département … Pas de réponse ! ». Heureusement les archives nous montrent que la Ville de Nevers accepta : dans une lettre du 27 janvier 1835, Boreau précise : « Je les offris à la Ville de Nevers. Un crédit de 149F 20c fut ouvert pour cet objet (matériel nécessaire à la confection de cet herbier en 1834). Je lui ai consacré tout le temps dont j’ai pu disposer, et aujourd’hui j’ai la satisfaction de pouvoir vous annoncer que ce grand travail est entièrement terminé. Les plantes de nos contrées sont classées méthodiquement dans leurs familles respectives sous 1423 numéros ». Cet herbier se compose de 1430 planches. Pour chaque planche, une mention manuscrite mentionne : l'Embranchement, la classe, la Famille, Tribu, date et lieu de récolte.
Notes L’Herbier nivernais d’Alexandre Boreau est un herbier de référence pour le département. Datant de 1828-1834, il est constitué de 8 volumes. Offert par son auteur à la ville de Nevers en 1835, il a servi en partie de support à l’édition de "la Flore du centre de la France" publiée en 1840. Avant de quitter Nevers en 1838, Alexandre Boreau en confia l'achèvement à M. Casimir Saul, amateur nivernais, qui en fit plus tard la remise en son nom à à la bibliothèque de Nevers.
Sujet(s) Plantes : Collection et conservation
Plantes : France : Nièvre (France)
Herbiers : France
Loire (France ; cours d'eau) : Plantes
Nièvre (France) : Flore
[Herbier. 1828. 1834]
Ajouter au panier Ajouter à une liste

Exemplaires

Exemplaires : Herbarium Nivernense ou collection de plantes recuellies dans le département de la Nièvre,
Titre Réserver Bibliothèque Nouveauté Localisation Cote Support Situation Date retour Utilisation
Herbarium Nivernense ou collection de plantes recuellies dans le département de la Nièvre,
Réserver
NeversNNièvre1 N 5ManuscritEn rayonExclu du prêt
Herbarium Nivernense ou collection de plantes recuellies dans le département de la Nièvre, NeversNNièvre1 N 5ManuscritEn rayonExclu du prêt
Herbarium Nivernense ou collection de plantes recuellies dans le département de la Nièvre, NeversNNièvre1 N 5ManuscritEn rayonExclu du prêt
Herbarium Nivernense ou collection de plantes recuellies dans le département de la Nièvre, NeversNNièvre1 N 5ManuscritEn rayonExclu du prêt
Herbarium Nivernense ou collection de plantes recuellies dans le département de la Nièvre, NeversNNièvre1 N 5ManuscritEn rayonExclu du prêt
Herbarium Nivernense ou collection de plantes recuellies dans le département de la Nièvre, NeversNNièvre1 N 5ManuscritEn rayonExclu du prêt
Herbarium Nivernense ou collection de plantes recuellies dans le département de la Nièvre, NeversNNièvre1 N 5ManuscritEn rayonExclu du prêt
Herbarium Nivernense ou collection de plantes recuellies dans le département de la Nièvre, NeversNNièvre1 N 5ManuscritEn rayonExclu du prêt

Description

Note

Commentaires

Tags

Extraits musicaux

Table des matières

Biographie

Extrait

Vidéos

COM_OPAC_AUTRES

Ceux qui ont emprunté