Honoré de Balzac. Le Médecin de campagne ,

Auteur(s) Balzac, Honoré de (1799-1850) (Auteur) ;Deusenry (Graveur) ;Guilbaud, Marcel (Editeur scientifique)
Titre(s) Honoré de Balzac. Le Médecin de campagne, [Texte imprimé] / Honoré de Balzac ; Texte établi et annoté par Marcel Guilbaud,... Bois gravés de Deusenry.
Editeur(s) [Paris,] : Nouvelle librairie française (Impr. nationale), 1960.
Résumé Le Médecin de campagne est un roman d'Honoré de Balzac paru en 1833. Il fait partie des Scènes de la vie de campagne de La Comédie humaine. En 1829, le commandant Genestas arrive dans un village du Dauphiné où il rencontre le docteur Benassis, qui, en dix ans, a transformé un bourg misérable et arriéré en petite ville prospère. Les deux hommes ont chacun un secret qui ne sera livré qu'à la fin du récit. Genestas s'installe chez le docteur Benassis, pour dix francs par jour, sous le prétexte de faire soigner d'anciennes blessures militaires. Les deux hommes se lient d'amitié et le commandant accompagne le médecin dans sa tournée de visites. Il découvre alors comment Benassis, devenu maire du village, y a apporté la prospérité en appliquant des théories novatrices. Par de grands travaux hydrauliques, il a transformé une terre aride en terre cultivable où l'on a pu planter blé et arbres fruitiers. Il a aussi fait démolir des habitations insalubres pour en construire de nouvelles, mieux éclairées. Il a créé une petite industrie de vannerie et de scierie, fait construire une voie qui relie le village à la route de Grenoble. Un boulanger, un maréchal-ferrant et beaucoup d'artisans sont venus se joindre à la population, qui, cinq ans plus tard, connaît une forme de « luxe », avec l'installation de commerces (tannerie, boucherie), ainsi que de structures municipales : mairie, école. Finalement, les deux nouveaux amis se font le récit de leur vie : le commandant Genestas a un fils adoptif malade, Adrien, qu'il veut confier au docteur Benassis. Le médecin accepte et réussit à guérir l'enfant. De son côté, Benassis confie son secret au commandant : l'énorme tâche qu'il a accomplie pour le village était une manière d'expiation, pour lui qui refuse le suicide ou le monastère. Après la mort d'une jeune fille qu'il a séduite dans sa jeunesse, et celle du fils qu'il a eu d'elle, il a décidé de mettre sa vie au service des autres.
Notes Bibliothèque française. - reliure demi-chagrin fauve à coins, dos à nerfs, titres dorés, têtes dorées. - Cachet ex-libris représentant une tête de chat, de M. Giroud, greffier au tribunal de commerce de Nevers.
[Le médecin de campagne (français)]
Ajouter au panier Ajouter à une liste

Exemplaires

Exemplaires : Honoré de Balzac. Le Médecin de campagne ,
Titre Réserver Bibliothèque Nouveauté Localisation Cote Support Situation Date retour Utilisation
Honoré de Balzac. Le Médecin de campagne ,
Réserver
NeversNAncienAS 18819LivreEn rayonExclu du prêt

Description

Note

Commentaires

Tags

Extraits musicaux

Table des matières

Biographie

Extrait

Vidéos

COM_OPAC_AUTRES

Ceux qui ont emprunté